Food Biz
Join our community

Les trois conseils de Resto pour bien nourrir vos clients

025_Fraser_YFM Spring 2014_Closeups NS

Cet été, Marlene Kenley et Ryan Hayes fêteront leur premier anniversaire à titre de copropriétaires de Resto Urban Dining.

par Julie Gedeon

Le nouveau partenariat ne prévoit aucune difficulté sur le chemin de la croissance. M. Hayes est le beau-fils de Mme Kenley et les deux travaillent ensemble au restaurant Resto Urban Dining qu’ils ont acheté et transformé, situé à Bedford, en N.-É.

Les nouveaux copropriétaires ont conservé le meilleur de l’ancien restaurant, en y infusant leur goût personnel, au sens propre et figuré. «J’étais gestionnaire de l’autre restaurant et cela m’a donné un aperçu de ce que les gens aiment et ce à quoi ils s’attendent, dit Mme Kenley. Je connais les clients et ils me connaissent.»

M. Hayes, un diplômé du programme d’arts culinaires du collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Moncton, possède des connaissances similaires pour éveiller les papilles gustatives des clients. Il était chef à l’ancien restaurant. «Nous avons conservé certains des incontournables dans notre menu, comme le poulet au cari. Nous savions que si nous les enlevions, les clients ne seraient pas heureux», mentionne M. Hayes.

De nouveaux plats reflétant la philosophie des propriétaires actuels invitent les clients à élargir leur expérience culinaire et complètent les choix de plats favoris. «Nous voulons sensibiliser les gens davantage à la nourriture, indique M. Hayes. Les gens ont leurs plats favoris, mais je souhaite leur présenter d’anciens favoris avec une nouvelle touche.»

Les clients peuvent maintenant explorer une nouvelle gamme de plats leur rappelant des goûts du passé, mais avec une saveur unique, comme le trio de fruits de mer : des beignets de morue salée avec une aïoli cajun; une galette d’aiglefin et de saumon servie avec une sauce tartare maison; un beignet de crabe cuit au four accompagné d’une sauce tzatziki.

Même si on y offre beaucoup de choix pour les enthousiastes de la viande, y compris une pizza «Meatza», les végétariens y trouvent également leur compte avec un plat principal composé de poivrons, d’oignons rouges, de champignons et d’épinards sautés accompagnés d’une sauce aux tomates épicée servis sur un lit de quinoa avec un pain de maïs au cheddar blanc et jalapeño.

« Ce sont des aliments réconfortants actualisés», mentionne M. Hayes. 

L’une des délicieuses surprises est l’assiette de dégustation de Resto, un mélange «inspirant» de gâteries pour terminer l’expérience culinaire des clients sur une note différemment sucrée. «Ça a été incroyablement populaire, de dire M. Hayes. Cela m’a pris par surprise.»

À Resto, le menu reflète également les besoins alimentaires des clients d’aujourd’hui. Quatre-vingt-dix pour cent des choix, par exemple, sont sans gluten. Cela a été relativement simple à accomplir, souligne M. Hayes, en raison de l’accent que met le restaurant sur les aliments frais cuisinés maison. «Nous préparons tout à partir d’ingrédients de base, à l’exception des pâtes.»

Ce n’est pas seulement la nourriture qui démarque Resto de son prédécesseur et des autres restaurants locaux. «Le soin que nous prenons à faire ce que nous faisons nous démarque du reste, explique Mme Kenley. On veut que nos clients aient une expérience hors du commun et on se donne à 100 %. On veut que les gens reviennent parce qu’ils adorent le restaurant.»

Ce ne sont pas seulement les aliments qui attirent les clients, anciens et nouveaux. L’ambiance est aussi très accueillante. «Nous faisons partie du quartier. Nous voulons que les gens considèrent Resto comme un endroit chaleureux et accueillant où ils peuvent aller pour savourer un bon repas», indique Mme Kenley.

Les copropriétaires prévoient faire revenir leurs clients encore et encore pendant longtemps. Ils s’efforcent de toujours dépasser les attentes des clients. «On ne veut pas trop s’éparpiller, souligne M. Hayes. Pour les cinq à huit prochaines années, c’est notre priorité.»

Trucs et astuces

Écoutez attentivement vos clients. Il est important de savoir ce que les clients veulent et ce qu’ils ne veulent pas. La seule manière de le savoir est de poser des questions. Cherchez à obtenir des commentaires, puis passez à l’action.

Prenez votre temps. Pour assurer la réussite d’un restaurant, comme d’un bon repas, il ne faut pas presser les choses. Créez le type d’endroit qui reflète votre philosophie et votre personnalité, puis efforcez-vous d’atteindre les sommets de l’excellence.

Impliquez-vous dans la collectivité. Les restaurants dépendent de la fidélité de leurs clients et ils redonnent à la collectivité. Resto, par exemple, a servi du chocolat chaud et des biscuits aux enfants durant le défilé annuel Parade of Lights à Halifax. L’an prochain, ils prévoient inclure un char allégorique dans le défilé.