Food Biz
Join our community

Les Canadiens savourent la saveur

poutine

Les consommateurs adorent découvrir de nouvelles saveurs inusitées.

par Patrick Noone

Le rapport récemment publié de Technomic sur les tendances en matière de saveurs au Canada indique que 68 % des personnes interrogées aiment essayer de nouvelles saveurs de nourriture de temps à autre, et que 18 % recherchent activement de nouvelles saveurs à essayer sur une base régulière. Pour demeurer pertinents et concurrentiels, les restaurateurs ajoutent de nouveaux accords de saveurs innovants dans leur menu en espérant qu’ils obtiendront du succès auprès des consommateurs.

Une tendance intéressante abordée dans le rapport est l’utilisation croisée de saveurs dans les menus. Les restaurants intègrent des saveurs traditionnellement associées à une période de la journée ou une partie du repas en particulier dans des options non conventionnelles. Un récent exemple de ce chevauchement de saveurs et d’ingrédients de différentes périodes de la journée est le nouveau Brunch Poutine du Joe’s Restaurant & Bar, qui propose des pommes de terre rissolées écrasées et garnies de fromage en grains du Québec, de bacon, de sauce brune et d’oignons verts.
Les exploitants brouillent davantage les démarcations traditionnelles en utilisant des boissons dans la préparation des aliments, des légumes traditionnellement servis en accompagnement utilisés comme pièce maîtresse d’une entrée et des desserts dans des mets salés. Un récent exemple d’un article de menu qui a fait beaucoup jaser est le Hamburger aux moules au beurre d’arachide Reese de The Works Gourmet Burger. La galette de bœuf de ce hamburger est fourrée avec des moules au beurre d’arachide Reese et garnie de languettes d’oignon croustillantes, de bacon fumé et d’autres moules au beurre d’arachide Reese.

Alors que signifie cette refonte de la saveur? À court terme, cela signifie que les exploitants devraient regarder dans tous les coins et recoins du menu pour trouver des façons d’appliquer facilement des saveurs populaires aux plats existants. Les saveurs authentiques de cuisines globales ou moins connues offrent aussi de nouvelles options pour l’expérimentation. À long terme, les exploitants pourraient devoir concocter davantage de créations originales qui poussent les limites de la saveur vers de nouveaux sommets. Dans l’ensemble, il semblerait que les saveurs les plus inattendues et créant un effet de choc sont celles qui sont les plus susceptibles d’attirer dans les restaurants les curieux à la recherche de goûts inusités.

Possédant plus de 10 ans d’expérience dans l’industrie de la recherche/services-conseils, Patrick Noone, vice-président, Développement des affaires, est intégralement impliqué dans les ventes, le développement et le marketing des ressources, des rapports et des études personnalisées en ligne de Technomic.