Food Biz
Join our community

Les 3 meilleurs conseils de Mamakas pour un menu au thé réussi

Mamakas

Pour Thanos Tripi, l’ouverture d’un restaurant de 85 places dans le quartier branché torontois d’Ossington il y a près d’un an était un hommage à sa maman grecque bien-aimée.

par Jane Auster
Photographie par Brandon Gray

Il a choisi le nom «Mamakas» pour honorer sa mère et sa grand-mère, la nourriture qu’elles préparaient avec amour et les souvenirs de sa jeunesse.

La nourriture et les boissons infusées avec du thé constituent une part importante de ses souvenirs. «Quand j’étais jeune, le thé faisait partie intégrante de notre culture familiale, de dire M. Tripi, qui a œuvré sur la scène du divertissement à Toronto pendant de nombreuses années avant de se tourner vers la restauration. C’est principalement grâce à ma mère et à ma grand-mère et à leur utilisation de la camomille, de la menthe poivrée et du thé grec des montagnes. En hiver, elles faisaient leurs propres thés au gingembre, à l’orange et au clou de girofle – leurs propres marques de thé, qui font maintenant partie de notre cuisine.»
L’offre de M. Tripi est très tendance. La popularité du thé est certainement à la hausse, alors que de plus en plus de consommateurs recherchent un autre type de boisson. Technomic Inc. a identifié «la culture du thé», avec ses menus imprégnés de thé de spécialité et de mélanges de thé haut de gamme, comme l’une des cinq principales tendances alimentaires en 2015.

Afin de créer une expérience gastronomique chaleureuse et pour trouver les meilleurs thés pour les recettes de Mamakas, M. Tripi s’est tourné vers teALCHEMY, le fournisseur de thé de luxe torontois.

«Nous utilisons leur thé dans les cocktails et aussi dans notre saumure pour les viandes, souligne M. Tripi. Notre poulet et notre côtelette de porc (mon préféré, Oktapodi), par exemple, sont mis en saumure dans un mélange spécial de thé grec des montagnes et de menthe poivrée pendant 48 heures. Cela rehausse le profil de la saumure et ajoute un autre niveau de saveur. Dans nos cocktails, nos mixologues utilisent des thés dans les sirops ainsi que dans la garniture. Pour nous, le thé est comme une épice, et vous pouvez vraiment infuser des saveurs fantastiques dans vos aliments avec une saumure au thé ou un mélange d’épices à frotter au thé. C’est un concept vraiment intéressant.»

Et contrairement aux notes robustes des caris, par exemple, le thé ajoute une saveur subtile, douce, et un arôme apaisant et accueillant, ajoute M. Tripi.

Les plats et cocktails infusés au thé teALCHEMY connaissent tellement de succès que les chefs du Mamakas envisagent l’ajout d’autres recettes à base de thé. «Je pense que nous allons expérimenter avec d’autres mélanges à frotter au thé et essayer d’autres desserts avec du thé et des sirops au thé en utilisant le Rooibas, qui est un thé très intéressant, dit-il. Le thé est devenu une solution de rechange au café, c’est un ingrédient important de la cuisine.»

Trucs et astuces de Thanos Tripi pour un menu tout en bon-thé

• Amusez-vous. «Le thé est un merveilleux ingrédient et il est tellement facile à utiliser.»
• Sortez de la tasse. «Pensez au thé comme à une épice ou un assaisonnement et faites des essais comme vous le feriez avec des épices, des fines herbes et des ingrédients.»
• Faites-en une expérience intéressante. «Créez des plats auxquels les gens n’ont pas pensé et qu’ils ne feraient pas à la maison.»