Food Biz
Join our community

Chat a de l’allure! Café Venosa offre des ronronnements en prime avec ses repas végétaliens

Au Café Venosa, vous pouvez interagir avec des humains et des félins. Le premier éco-café végane de Montréal offre un espace pour les chats de refuge qui attendent un foyer pour la vie. Il a ouvert ses portes à la mi-juin au coeur de l’éclectique Plateau Mont-Royal, s’ajoutant aux deux autres cafés ouverts aux félins de la ville.

 

 

par Julie Gedeon

 
«C’est formidable de voir des gens arriver super pressés juste pour ramasser un café, puis ils voient les chats et finissent par se détendre avec un chat sur les genoux pendant 45 minutes, de dire la propriétaire Summer Geraghty. Notre clientèle va de mamans avec leur bébé jusqu’à des personnes de 80 et même 90 ans, qui deviennent des habitués et qui sont tous ravis lorsqu’un chat est adopté et qu’un nouveau arrive.»

 
Le café est nommé d’après le chat que Mme Geraghty a adopté il y a 15 ans. C’est grâce à Venosa que Mme Geraghty a décidé de faire du bénévolat et, plus tard, de travailler à la SPCA de Montréal. «Je voulais que le café soit un autre moyen de trouver un foyer aux chats», dit-elle.

 
Devenue végétalienne il y a près de quatre ans après avoir été végétarienne pendant une vingtaine d’années, elle a remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup d’options de café pour les végétaliens dans la région. «Je pensais que la plupart des gens voudraient juste un petit quelque chose avec leur café, mais beaucoup de clients viennent spécifiquement pour notre bonne bouffe.»

 
Café Venosa s’est rapidement gagné des fans avec ses plats végétaliens revisités, comme le sandwich Caprese sur pain ciabatta, garni de pesto, tomates, basilic, épinards et tofu saumuré, au lieu de la mozzarella. Les soupes, salades, roulés et boissons fouettées tropicales végétaliens sont tout aussi populaires. Les desserts de l’entreprise végétalienne montréalaise Sophie Sucrée sont toujours bien en évidence pour vous tenter. La brioche aux amandes, le pain aux bananes et au chocolat servi tiède, la tarte au chocolat et, bien sûr, les petits gâteaux comptent parmi les favoris.

 
Plusieurs chats errent un peu partout et se reposent dans le café ou sur la terrasse arrière fermée. Ou bien ils se faufilent dans la pièce qui leur est réservée à l’arrière du café pour une collation et une petite sieste. Des portes doubles font en sorte que les chats ne peuvent sortir, bien qu’à ce jour ils soient tous trop bien dans le café pour contempler l’évasion.

 
Les gens intéressés à adopter un chat remplissent un questionnaire et font plusieurs visites afin de s’assurer qu’ils n’agissent pas sous l’impulsion du moment et qu’ils peuvent lui fournir un foyer permanent.

 
Café Venosa s’efforce également d’être aussi local, durable, réutilisable et biodégradable que possible. «On sert uniquement du café biologique, de commerce équitable, cultivé à l’ombre et respectueux des oiseaux», cite Mme Geraghty à titre d’exemple.

 
Le marc de café est envoyé à des amis qui font des exfoliants pour le corps, et Mme Geraghty est à la recherche d’un endroit pour composter le reste.
Jusqu’à présent, Café Venosa trouve en moyenne un nouveau foyer pour un chat par semaine.

 
Trucs et astuces de Café Venosa :
• Embauchez un spécialiste en sauvetage animalier. Ayez un membre de votre personnel ou embauchez un conseiller attitré possédant quelques années d’expérience de travail avec les animaux de refuge et leur adoption.
• Vérifiez les règlements sur la santé et la salubrité alimentaire. À Montréal, une partition est nécessaire afin de s’assurer que les chats ne sont jamais en contact avec la nourriture alors qu’elle est préparée.
• Fournissez aux animaux une salle de repos où ils peuvent aller quand ils le veulent.