Food Biz
Join our community

Annabelle’s Tea Room and Restaurant fait plus que du thé

Annabelle's

Plaisir et passion. Ce sont les mots que Susanne Brown utilise pour décrire Annabelle’s Tea Room and Restaurant, où elle sert du thé et des dîners depuis huit ans.

 

par Suzanne Boles

 

Mme Brown pensait ouvrir un salon de thé bien avant qu’elle n’achète une maison de ferme historique datant de 1849 à Kingsville, en Ontario, le long de la rive nord du lac Érié. En fait, elle se souvient encore avec affection des moments où elle prenait le thé avec sa grand-mère quand elle était petite.

«Ma grand-mère était une Britannique typique. Son heure du thé était assez humble : biscuits et thé. Tous les jours. Quiconque y était pouvait participer au rituel. Il arrivait donc souvent que j’arrête chez elle sur le chemin de la maison après l’école. J’avais mon propre service à thé, qui était celui de ma mère. Chaque fois que je le regarde, je pense à ces modestes débuts, un biscuit et une tasse de thé.»

Mme Brown a puisé dans ces sentiments chaleureux pour créer Annabelle’s. Elle a entrepris une rénovation complète pour recréer cette ambiance de salon de thé anglais. Pendant plus d’un an, son équipe a minutieusement reproduit le bâtiment d’origine, et elle l’a rempli d’antiquités pour recréer l’époque. Pour plusieurs, le travail aurait été intimidant. Pour Mme Brown, c’était une «joie pure et simple» de transformer ce qu’elle appelle «un diamant brut» en un «joyau totalement mis à jour et reluisant».

C’était l’un des plus importants facteurs dans la création de sa vision pour le salon de thé, jusque dans les moindres détails.
«Tout, depuis l’assiette jusqu’à la nourriture, est conçu pour charmer l’œil», dit-elle. Des nappes blanches, de l’argenterie étincelante et des tasses de thé en porcelaine ornent chaque table.

«Nous agençons également la nourriture avec le décor, par exemple, des carrés de sucre décorés dans le sucrier. Et nos décorations de Noël, Pâques et Saint-Valentin sont très élaborées. Nous allons d’une occasion festive à l’autre.»

Le menu comprend un service de thé avec des scones et de la crème Devon, confitures, petits sandwiches et petites bouchées-desserts. Il y a aussi des offres plus consistantes, notamment un sandwich baguette portobello, de la quiche, un hamburger et un sandwich grillé à la dinde et au fromage brie.

«Nous accordons autant d’attention aux éléments du dîner qu’à ceux de l’heure du thé, avec des petits gâteaux, des biscuits, des sandwiches et des petits fours. Ça fait beaucoup d’heures-personnes», souligne Mme Brown, qui est aussi chef cuisinière, travaillant avec un sous-chef et un cuisinier à la chaîne.

«Notre menu est en constante évolution et on essaie de l’améliorer tous les jours», ajoute-t-elle. De plus, Mme Brown travaille avec plusieurs fermes locales et elle sait quel kiosque de ferme a les produits les plus frais.

C’est le dévouement de Mme Brown qui contribue à faire de son salon de thé une réussite. «Il faut beaucoup d’heures et beaucoup de recherches pour se tenir au courant des changements dans l’industrie, souligne-t-elle. Il ne se passe pas une journée sans que je sois à l’ordinateur pour voir ce qui se passe et m’assurer que nous sommes meilleurs que les autres. Ce n’est pas assez d’être juste bon.»

 

Trucs et astuces de salon de thé Annabelle’s

 

  • Faites attention aux détails. Une maison de thé, c’est avant tout une question de détails, depuis la décoration jusqu’à la présentation.
  • Soyez prêt à faire de longues heures. De par sa nature, un salon de thé exige un engagement en temps.
  • Trouvez votre créneau, restez-y fidèle, offrez ce qu’il y a de mieux pour vous et vos clients.