Food Biz
Join our community

À la soupe! Des soupes innovantes au menu attirent les clients et font augmenter les profits

Sponsored by Campbells

Partout au Canada, les consommateurs dégustent un bon bol de soupe et le transforment en repas complet en y ajoutant une salade ou du pain. Les exploitants avertis explorent de nouvelles soupes et font preuve de créativité avec les soupes qu’ils mettent au menu.

par Jane Auster

Les Canadiens sont des amateurs de soupe. Selon le rapport 2014 de Technomic Inc. intitulé Left Side of the Menu: Canadian Soup & Salad Consumer Trend Report, il y a cinq raisons principales qui poussent les Canadiens à choisir un bol de soupe lorsqu’ils mangent au restaurant :

  • Fringale. 46 % disent qu’ils ont envie d’une soupe.
  • Option santé. 33 % voient la soupe comme un choix santé.
  • Excellent rapport qualité-prix. 29 % considèrent la soupe comme un bon investissement dans la nourriture.
  • Intérêt pour l’innovation. 26 % veulent essayer quelque chose de nouveau et de différent.
  • Abordabilité. 25 % disent que la soupe est abordable par rapport aux autres plats.

«Tout le monde aime un bol de soupe, affirme Richard Calladonato, chef de cuisine à la Division hors domicile des Services alimentaires Campbell’s. Peu importe votre culture, c’est toujours bon de rompre le pain et de le manger avec un bol de soupe. Ça met tout le monde dans un autre état d’esprit.»

Le portefeuille de soupes de Campbell’s est organisé en trois catégories qui font en sorte que chaque exploitant peut trouver les soupes qui conviennent à son établissement. Depuis des favoris intemporels comme la soupe Classique de Campbell’sMD jusqu’aux saveurs authentiques de la soupe Signature de Campbell’sMD et aux goûts riches et complexes de la soupe Verve de Campbell’sMD, le portefeuille de Campbell’s propose la soupe parfaite pour satisfaire toutes les fringales et attirer des clients.

Nouvelle saveurs innovantes

«La tendance actuelle vers les saveurs et les épices robustes ne veut pas nécessairement dire épicé à outrance, de dire Chef Richard. Les Canadiens aiment vraiment les aliments ethniques.»

Pour aider les exploitants à offrir des soupes tendances qui répondent aux attentes des Canadiens en matière de saveur, il recommande de proposer des favoris de Campbell’s au goût marqué, comme la soupe Verve Thaïlandaise au poulet de Campbell’s, mais aussi d’innover en ajoutant des saveurs à leurs soupes de base.

«Les exploitants cherchent à acheter des produits de base et à les rehausser, explique Chef Richard. Par exemple, les exploitants peuvent ajouter du gingembre et du sriracha à notre Soupe aux carottes dorées de l’automne Signature de Campbell’s pour une touche épicée ou des légumes et du bœuf pour en faire une soupe plus consistante, et ils créent ainsi un nouveau plat. En été, servez-la froide et ajoutez de la crème fraîche. Nous voyons la soupe comme un tremplin qui peut aider les exploitants à sortir des sentiers battus.»

Polyvalence et variété

Avec les produits Campbell’s, les exploitants peuvent acheter une soupe et l’utilisez pour créer une variété d’autres soupes afin de générer de l’achalandage et faire augmenter les ventes.

«Lorsque je concevais mes menus de restaurant avant de me joindre à Campbell, je m’assurais que chaque produit que j’achetais pouvait être utilisé de différentes manières», souligne Chef Richard.

La soupe est tellement polyvalente qu’on peut l’utiliser pour faire des sauces, la transformer en entrées et la modifier pour créer des soupes plus consistantes ou au goût plus marqué. Même le fait d’ajouter une garniture peut modifier la soupe et justifier un prix plus élevé.

Prenez la chaudrée de palourdes Atlantique Signature de Campbell’s. «Est-ce que quelqu’un a déjà essayé d’autres garnitures, comme la coriandre ou la sauge et du maïs, pour en faire une quasi-chaudrée de maïs? demande Chef Richard. Les garnitures sont extrêmement importantes et elles stimulent les profits. Au lieu d’offrir un bol de soupe de 250 ml, je peux servir un bol de 185 ml avec des garnitures que j’ai peut-être déjà sous la main, et ça devient un repas dans un bol, un plat que les gens ont envie d’essayer.»

 

Les meilleurs conseils en matière de soupe du Chef Richard de Campbell’s

  • Faites une rotation simple de vos soupes. Incluez des soupes de base, ajoutez des saveurs maquées et garnissez-les comme vous le feriez avec vos entrées. «Si moi, en tant que chef Campbell, je fais la soupe pour vous, cela représente une moindre charge de travail, explique Chef Richard. C’est très simple de prendre notre soupe, la mettre dans un bol et ajouter deux garnitures sur le dessus, pour offrir des saveurs robustes et faire augmenter la rentabilité.»
  • Trouvez le juste milieu entre l’innovation et les soupes de base. Les gens vont toujours chercher le réconfort d’une chaudrée de palourdes ou d’une crème de tomates, mais ils cherchent aussi de nouvelles expériences gustatives.
  • Utilisez la soupe au-delà du bol. Une même soupe peut être utilisée de différentes façons pour créer de nouveaux plats. «Nous constatons un regain de popularité des casseroles et des plats tout-en-un en 2015, remarque Chef Richard. On a déjà pris une soupe, comme une crème de poulet et riz sauvage, on lui a ajouté trois œufs et un poulet de rôtisserie, on a mélangé le tout et servi cette casserole dans des ramequins. Un plat comme celui-là donne une impression d’un bon rapport qualité-prix.»